Shop Mobile More Submit  Join Login
About Deviant Artist MargodFemale/Belgium Groups :icondes-lys-de-mots: Des-lys-de-mots
French litterature
Recent Activity
Deviant for 7 Years
Needs Core Membership
Statistics 982 Deviations 12,535 Comments 71,839 Pageviews
×

Newest Deviations

Literature
Comme en terre
Magnifique
Merveilleux
Sublime
Superbe
Admirable
Des tombes
Où git
Le creux abyssal.
2/11/2013
A.Gernak
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 1 1
Literature
L abeille de Paul Valery
L’Abeille.
A Francis De Miomandre.
Quelle, et si fine, et si mortelle,
Que soit ta pointe, blonde abeille,
Je n’ai, sur ma tendre corbeille,
Jeté qu’un songe de dentelle.
Pique du sein la gourde belle,
Sur qui l’Amour meurt ou sommeille,
Qu’un peu de moi-même vermeille,
Vienne à la chair ronde et rebelle!
J’ai grand besoin d’un prompt tourment:
Un mal vif et bien terminé
Vaut mieux qu’un supplice dormant!
Soit donc mon sens illuminé
Par cette infime alerte d’or
Sans qui l’Amour meurt ou s’endort!
Paul Valéry (Recueil Charmes)
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 2 1
Literature
L abeille de Paul Valery
L’Abeille.
A Francis De Miomandre.
Quelle, et si fine, et si mortelle,
Que soit ta pointe, blonde abeille,
Je n’ai, sur ma tendre corbeille,
Jeté qu’un songe de dentelle.
Pique du sein la gourde belle,
Sur qui l’Amour meurt ou sommeille,
Qu’un peu de moi-même vermeille,
Vienne à la chair ronde et rebelle!
J’ai grand besoin d’un prompt tourment:
Un mal vif et bien terminé
Vaut mieux qu’un supplice dormant!
Soit donc mon sens illuminé
Par cette infime alerte d’or
Sans qui l’Amour meurt ou s’endort!
Paul Valery
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 1 1
Literature
D'amour et de sang - Chap I
                                       
                                         Chapitre I
La faim tenaillait nos estomacs. Pauvre mais point stupide, je comprenais, aux visages graves de mes parents, que la situation ne s’améliorerait pas en un tour de magie. Sans instruction mais dotée de bon sens, illettrée mais non vulgaire, je rendis visite au curé, comptant sur ma détermination à sortir de la pauvreté maudite qui s'était abattue sur notre foyer. Moi, d’habitude réservée, je comptais bien ne pas y aller par quatre chemins. C’est donc,  l’honneur en poche et le regard impassible que je franchis la porte de l’église Saint-Vincent. Me signant rapidement, accomplissant ma génuflexion tout aussi vite, j’occupai un prie-Dieu. S’il fallait me reconnaître une qualité, je jetterais sûrement mon dévolu sur la patience. J’attendis longtemps, plo
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 0 2
Literature
D'amour et de sang - Prologue 2
Prologue
                                   En grande pauvreté ne gît pas grande loyauté.
                                                                                                                                                                    (François Villon)
Quelque part en France, janvier 1186
L'hiver cingle la campagne comme une faucheuse impitoyable. De jour en jour, la nourriture diminue. De la fenêtre de ma chambre, je peux voir le château. Ses toits sont blancs, et pourtant une fumée riche s’échappe des cheminées. A sa gauche, l’église pointe son clocher vers le ciel, comme une lance d’un guerrier, contre ce carcan gris et menaçant. Quelques corbeaux planent au-dessus des bois à la recherche d’une proie. Quelque part, les pleurs d’un bébé. Sans doute la faim ou la maladie. Depuis deux mois, les vieux et les jeunes tombent comme des mouches. Même si le jour est déjà levé depuis plusieurs heures, peu de pas résonnent sur les pavés. Le sile
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 0 1
Literature
fait divers
Immatérialité des mots actes  sanglants la vie flagelle écorché l'humain s'efface divin pantin récite versets mauvais aloi le feu étiole l'âme les tripes s'encanaillent corps coquelicots exsangues une rue ruisselle pourpre l'innocent s'immortalise des badauds bâillent des tirs sifflent justice fantôme une femme pleure des familles s'endeuillent Allah n'est pas grand marionnettiste Akbar ses fils jouent un drame l'occident lance dans le flanc jour ordinaire couteau et boucherie fumet halal à l'ail au bar l'humanité ne veut se côtoyer qui es-tu mon frère mon assassin ma déchirure Allah héla et Lee est là la lie d'une vie pissant sur le bitume moi je rêvasse vers et rimes
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 2 0
The Huntress :iconarwengernak:ArwenGernak 11 2 Behind the world has worlds there :iconarwengernak:ArwenGernak 7 5
Literature
Opaline absence
Rien...
Pas même l'écho
Éclat de souvenir
Sur des cloisons creuses
Carcans de mémoire disloquée
Frigide fleur flétrie
Aux vases visqueuses
Blafards rêves  ravis
Aux braises endormies ...
Opaline absence de Nous
Cercueil cristallin sous mes ongles crissant
Au seuil d'un dernier songe
Agrippé entre deux croissants
Conques nacrées d'illusions
Pistil irisé d'étoiles agonisant  
Transparence érigée
Muraille d'encre enlisée
Dans la silice aride d'un sablier...
Un ruissellement où tu disparais.

Arwen Gernak
19 Mai 2013
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 6 6
Literature
La nuit a des griffes sordides
La nuit a des griffes sordides. Elle déchire mon envie de dormir et me titille. La nuit, un félin à l'affût des insomniaques. Un hululement, je ne suis pas seule. Un tremblement de feuilles, les arbres sont soumis, eux aussi, à ses caprices. La nuit nacrée de lune, froide et sublime, contemple mes cernes. Bientôt, l'aube, le crépuscule du jour. Un oiseau d'acier dérange les dernières étoiles. Il dort en ma mémoire des souvenirs de jours heureux où dormir était douceur. La nuit a perdu toute pitié; son cœur de granit n'émet aucun battement. C'est l'heure d'un voilier laiteux qui tend son envergure sur le vieux continent. (écriture automatique avant d'aller chercher le sommeil)
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 6 13
La mort ne choisit pas toujours :iconarwengernak:ArwenGernak 1 9
Literature
Espoir I
Un joyau de pluie
Sur un caveau fissuré
La mort est vaincue.
©Arwen Gernak©
Avril 2013
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 3 3
Literature
Meli Melo
Isabelle et Isabeau
Elle l'écartèle. Lui creuse son tombeau.
Isabelle et Isabeau
Elle perchée sur l'échelle, lui pendu à l’échafaud.
Isa belle et Isa beau
La ressemblance est telle qu'entre les deux, il n'y a qu'un mot.
Isabelle et Isabeau
Une pucelle mariant un gigolo.
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 10 10
Literature
D amour et de sang extrait
...Isa feuillette sa vie d'un doigt prudent. Elle en a écrit des pages fades et hideuses pourtant méritait-elle peine si lourde ? Des relents acides lui brûlent les entrailles. La conscience viscérale l'empêche d'oublier ce qu'elle a été autrefois mais aucun remède ne peut guérir le mal qui la ronge: une plaie diurne qui ne se referme qu'à la nuit tombée. Dans l'obscurité, elle dévore ce que le jour lui refuse....Une idée lui traverse l'esprit et dans sa chair, elle la note afin qu'elle ne tombe dans l'oubli. Une fois de plus, la blessure se referme. Damnation, jure-t-elle. L'éternité est bien cruelle....
Extrait d'un futur chapitre de D'amour et de sang
Arwen Gernak
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 3 2
D amour et de sang Prologue potentiel :iconarwengernak:ArwenGernak 3 7
Literature
Des pressions
Des mains aux doigts griffus
S’agrippent à ma chair
Inéluctablement
Arrachent des lambeaux de ma raison
Mon corps n'est qu'un brasier
Larmes impuissantes
Contre des brûlures mentales
Dehors, les rameaux encore gris
Et l'oxygène qui appelle
Je ne réponds pas
Enfermée dans les fumées
D'un indicible mal
Des pressions
Dépression
Des prés
Dés
Roulent comme pierres
Morte je vis
Éteins le jour
Priant les ténèbres
Des chants d'oiseaux
Indifférence
Un soleil blanc
Souffrance
Des sables mouvants
Démons narquois
Invitent au voyage.
Je m'y engouffre
Est-ce ma mort
Ma quête ?
Arwen Gernak
18 mars 2013 - 12 h 29
:iconArwenGernak:ArwenGernak
:iconarwengernak:ArwenGernak 7 3

Groups

:icondes-lys-de-mots: :iconpassion-of-all-arts: :iconourstockisyour: :iconplumes-fr:

Journal History

Friends

Activity


deviantID

ArwenGernak's Profile Picture
ArwenGernak
Margod
Artist
Belgium
Current Residence: Around a dream
deviantWEAR sizing preference: easter
Print preference: mat
Favourite genre of music: World music
Favourite photographer: Jacques Lartigue
Favourite style of art: Writing
MP3 player of choice: Sony
Wallpaper of choice: Dark
Skin of choice: black and white
Favourite cartoon character: Quasimodo
Personal Quote: Tomorrow is not for me
Interests

Donate

ArwenGernak has started a donation pool!
5,195 / 10,000
Si vous avez quelques points en trop.....pensez à moi !

Ces points, désormais serviront à récompenser des gagnants de défis de mon groupe :icondes-lys-de-mots:


If you have a lot of point to much.....give me someone...

These points will serve to reward winners in challenges of my group :icondes-lys-de-mots:

Merci à tous ceux qui m'offre quelques points.

Thanks for the :iconpointsplz: !

:iconhappyfellaavatar:

You must be logged in to donate.
:iconpascal-prevost::iconhyneige::iconhyneige::iconhippomint::iconhyneige::iconphilippel::iconelauza:AnonymousAnonymousAnonymous

Comments


Add a Comment:
 
:iconlorn6:
Lorn6 Featured By Owner Nov 23, 2015
:bulletblack::bulletyellow::bulletred:..Belle et intéressante galerie, cela vaut bien un Lama !..:thumbsup:...:handshake:...
Reply
:iconshades-of-art:
shades-of-art Featured By Owner Jun 24, 2015  Hobbyist General Artist
Happy Birthday!Party
Reply
:iconsesam-is-open:
sesam-is-open Featured By Owner Jun 24, 2015
Happy Birthday!:party::iconwhiteroseplz:
Reply
:iconbragon-the-bat:
Bragon-the-bat Featured By Owner Apr 28, 2015  Professional Digital Artist
Merci pour ta récente visite et les faves. Merci d'avoir compris qu'être Charlie c'était être un charlot manipulé par une colossale entreprise de propagande.
Reply
:iconcalypso1977:
Calypso1977 Featured By Owner Apr 27, 2015  Hobbyist Photographer
Thanks for the watch!
Reply
Add a Comment: